La gratuité du transport intramunicipal au CIT Chambly-Richelieu-Carignan

Le CIT Chambly-Richelieu-Carignan offrira sans frais l’accès aux navettes du réseau intramunicipal

Chambly, le 16 mai 2012 - Par Claudy Laplante-Saint-Jean. L’année 2012 marquera définitivement un tournant dans le transport en commun à Chambly. Après avoir créé de nombreuses nouveautés, dont des circuits hors pointe locaux et des Express à l’heure en tout temps, le Conseil intermunicipal de transport Chambly-Richelieu-Carignan offrira gratuitement l’accès aux navettes du réseau intramunicipal, dès juillet.

Alors qu’il pouvait en coûter jusqu’à 7,25 $ pour un aller seulement, les citoyens de Chambly, Richelieu, Marieville et Carignan pourront se déplacer sans frais entre les municipalités dans les navettes prévues à cet effet. Les titres de transport en commun seront payants uniquement pour les gens qui utiliseront les lignes d’autobus express vers Montréal, Saint-Jean-sur-Richelieu et Longueuil.

David Viannay, directeur des opérations Société Gestrans, Louise Boucher, directrice générale Société Gestrans, Denis Lavoie, maire de Chambly, Serge Gélinas, conseiller municipal et Jacques Deslauriers, directeur général adjoint aux opérations Société Gestrans.

« Tout le monde est pour le transport en commun, la diminution des dépendances aux automobiles, l’environnement. Nous nous sommes dit : quels sont les moyens concrets pour atteindre et réaliser nos objectifs ?, a expliqué le maire de Chambly, Denis Lavoie. Le conseiller municipal Serge Gélinas m’est arrivé avec le scénario de la gratuité. Si ça, ce n’est pas une mesure incitative pour délaisser le véhicule, qu’on m’en donne d’autres ! » D’une durée de 12 mois, le projet pilote servira à amasser des données empiriques qui décideront de la continuité du projet ou des modifications à y apporter. C’est la municipalité de Chambly qui absorbera 80 % des coûts. « On a jamais évalué dans les 25 dernières années la population qui se déplace dans le circuit local. On ne possède pas de données là-dessus, mais on sait qu’il y a un besoin. On en a fait une priorité », a continué M. Gélinas.

D’après la directrice générale de la Société Gestrans, entreprise responsable de la gestion du CIT, cette mesure entraînera à coup sûr une augmentation d’achalandage. « On aura des indicateurs journaliers pour faire le suivi chaque semaine. On va faire une évaluation rigoureuse », a indiqué Louise Boucher.

« Les mesures environnementales, ce n’est pas juste de planter des arbres. Il faut diminuer l’utilisation des véhicules. Une fois qu’on a de belles intentions, il faut mettre en place de vraies mesures », a conclu un maire satisfait de son projet.

Changements déjà prévus

En décembre 2011, le CIT Chambly-Richelieu-Carignan annonçait une bonification de 20 % (7 588 heures de service) de son offre de transport en commun grâce à une entente de 7 M$ avec l’entreprise Veolia Transport. Le réseau local passera aussi de 32 circuits locaux à cinq, ceux-ci couvriront les principaux axes et secteurs et rejoindront tous le stationnement incitatif en heure de pointe. Du côté des circuits Express, des départs seront prévus chaque heure même durant la fin de semaine. L’âge moyen des autobus passera de 8 ans à 3,6 ans. Ils seront tous climatisés en plus d’offrir un accès gratuit au réseau Wi-Fi.

Article publié sur le ChamblyExpress.ca. Pour visualiser l’article dans son intégralité, cliquez sur le lien suivant: ChamblyExpress.ca


Voir toutes les nouvelles